Spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’Assainissement, nous intervenons pour les travaux de débouchage et curage de réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales, de pompage de bacs à graisse, de fosses toutes eaux ou d’hydrocarbures et réalisons des diagnostics précis de vos réseaux par inspection vidéo

Caravanes et bungalows
Pompage de fosse de relevage, de filtres à sables et Urgence
Yachting
Pompage de fosses septiques
Débouchage, curage et inspection télévisée des réseaux
Inspection télévisée
Location de toilettes autonomes mobiles
Pompage de bacs à graisses et bacs siphoïdes

Découvrez nos autres activités

Si vous avez besoin d’un débouchage, d’un pompage, d’une vidange ou d’un curage, nos équipes et nos camions et matériels spécialisés sont à votre disposition dans le Var et les Alpes-Maritimes mais aussi sur Monaco.

Nos équipes suivent pour les débouchages et les curages la procédure suivante qui est garante d’un travail propre et aux normes en vigueur au niveau national. Nous avons obtenus notre agrément préfectoral de vidangeur en 2014, date de création de cet agrément. Nos véhicules et l’ensemble de nos matériels sont euro code 6 : pour le bilan carbone c’est important. Nous utilisons seulement de l’eau pour déboucher, curer et pomper. C’est la pression de l’eau générée dans le véhicule qui permet le curage, les débouchages. Notre procédé est donc écologique.

Nous n’utilisons pas de produits acides ou basiques en plus.

Voici notre procédure que suivent tous nos opérateurs formés, spécialistes en curage et débouchage.

1. OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION

Le présent mode-opératoire a pour objet de définir notre méthodologie afin de réaliser une intervention de débouchage par procédé Haute Pression (100/200 bars).
Cette intervention est applicable pour le curage ou débouchage des canalisations.
Cette intervention est sous la responsabilité d’un agent formé à cette technique

2. REFERENCES

Formation en interne des opérateurs spécialisés e assainissement : débouchage, pompage, vidange et curage de réseaux et de gaine.

3. DEROULEMENT

3.1 MATERIELS

3.2 PREPARATION DU CHANTIER

3.3 PREPARATION DE L’INTERVENANT

Porter les Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

3.4 INTERVENTION

Définition de curage :

Interventions sur la canalisation en aval et en amont définie par le C.C.T.P afin de retrouver le diamètre initial de la canalisation

Définition de débouchage:

Intervention uniquement au « point d’obstruction » et rinçage de la canalisation jusqu’au siphon

Méthodologie :

Procéder si nécessaire à la dépose ou au démontage des éléments permettant l’accès plus facile au réseau à déboucher ou à curer (intervention plus importante).

Mettre la tête de travail adaptée (tête à avancer, refouler, béton…) sur la manche à pression.

Dérouler la manche afin d’avoir une longueur de travail suffisamment importante.

Démarrer toujours avec le régulateur de pression au minimum et augmenter au fur et à mesure tant que nécessaire.

Quand la manche doit être retirée, ne pas tirer trop fort et d’un seul coup, sous peine de se voir déséquilibré.

Vérifier constamment le niveau d’eau disponible.

Intervenir de la sorte jusqu’à obtention d’un écoulement correct (débouchage ou curage).

Remettre en place les éléments déposés ou démontés.

Laisser la zone de travail parfaitement propre.

Evacuer les dépôts et nettoyer le site (désinfection du site)

4. MAINTENANCE SECURITE ET ENVIRONNEMENT

Ranger le matériel dans les zones prévues à cet effet.
Nettoyer les têtes de travail.
Nettoyer sur le camion à chaque remplissage d’eau :

Nettoyer niveau d’eau.
Nettoyage du camion en général
Remise à zéro du régulateur de pression.

TRAVAILLER EN BINOME, AFIN DE PREVENIR D’EVENTUELS RIQUES LORS D’UNE MANIPULATION ET D’ASSURER UN SECOURS DE PREMIERE URGENCE

Qu’est-ce qu’un curage et par extension un débouchage ?

Le curage de canalisation par définition est une opération d’entretien des tuyaux qui permet d’éviter de devoir les déboucher trop souvent. Cela vous évite également de faire des dépenses inutiles. Pour protéger les canalisations, il est important de savoir quand et comment faire un curage de canalisation. En effet, cette opération fait partie des travaux réalisés lorsqu’on procède à l’entretien d’une fosse septique simple. Elle complète la vidange de cette dernière et la maintenance des filtres.

Définition d’un curage de canalisation

Le curage de canalisation touche l’ouvrage d’assainissement, ce travail permet d’enlever les impuretés accumulées au niveau des parois. En procédant de cette manière, on évite que ces dernières ne finissent par boucher les canalisations. Cela facilite l’écoulement des fluides dans un réseau souvent complexe de canalisations.
En effet, avec le temps, des résidus comme le sable, la graisse, la boue et le tartre provenant des sanitaires s’accumulent au point de former des bouchons qui peuvent donner lieu à des débordements et des inondations aux conséquences catastrophiques. Pour curer les canalisations, l’entreprise chargée des travaux utilisera des matériaux spécialisés tels que des jets d’eau à haute pression ou des buses spéciales dont le travail sera d’activer le décollement des détritus présents dans les conduits.

Rôle du curage de canalisation

Le curage des canalisations de maison est très important pour entretenir ces dernières. En effet sans entretien, les canalisations qui forment le réseau d’assainissement sont plus rapidement exposées à l’usure. Leur entretien évite la dégradation des canalisations sur la durée et permet de maintenir une utilisation sans problèmes.
La cure de canalisation maximise la fluidité des écoulements. Cela empêche qu’il n’y’ait de problème d’engorgements pendant les fortes pluies. Ce traitement réduit les défaillances, que les conditions soient favorables ou non.
Le curage permet enfin de ne pas subir les effets secondaires de la détérioration des joints. Vous évitez ainsi l’apparition et la résurgence des odeurs nauséabondes qui peuvent faire de la vie à la maison un enfer.

Périodicité du curage de canalisation

La cure de canalisation étant complémentaire de la vidange de fosse septique, elle s’effectue au même moment que ces dernières. Ce choix facilite le travail, car à ce moment, les canalisations sont inutilisées et donc plus promptes à recevoir un traitement.
Étant donné que les vidanges se font tous les quatre ans, la fréquence du curage de canalisation peut donc suivre cet espacement. Il faut cependant veiller à ce que les conduits soient curés de manière appropriée, le curage de canalisation à haute pression pouvant être très agressif s’il est mal fait.
En effet, un curage de canalisation peut impliquer un débouchage. Cette intervention peut prendre en compte des dispositifs tels que le WC, l’évier… Pour cette raison, il est important de faire appel à une entreprise professionnelle d’entretien qui possède une connaissance du système de canalisation et des fosses septiques.
Si vous avez besoin de curer ou d’un curage d’un canalisation d’eaux usées ou des eaux pluviales , sur Antibes, Biot, Valbonne, Vallauris, Nice, Monaco, Fréjus, Saint Tropez, le var ou les Alpes-Maritimes, vous pouvez faire appel à notre société spécialisée dans l’entretien des canalisations et les débouchages.

Nos équipes sont formées et spécialisées. Elles disposent de tout le matériel nécessaire pour parvenir à déboucher vos réseaux et pomper les fosses septiques ou les bacs à graisse.

Si vous êtes un particulier, un restaurant, une collectivité territoriale, une mairie, ou un hôpital, un supermarché ou toute entreprise, vous pouvez nous appeler 24 heures sur 24 et 365 jours par an, même la nuit. Car c’est notre métier de déboucher et curer et pomper tous les effluents, les eaux grises ou les eaux noires, les eaux usées et les eaux pluviales et rendre votre réseau propre. Nous pompons aussi les ouvrages et les pollutions au hydrocarbures ou autres produits

Nos équipes sont munies des outils nécessaires et spécialisés. Ils suivent les normes et les procédures écrites en interne et validées par la fédération des métiers de l’assainissement. Nous avons tous les agréments préfectoraux nécessaires aussi. Nous sommes vidangeurs agréés par la préfecture.

Voici maintenant la norme en pompage pour une intervention propre et de qualité :

1. OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION

Le présent mode-opératoire a pour objet de définir notre méthodologie afin de réaliser une intervention de pompage.
Cette intervention est applicable pour le pompage de fosses, de bacs à graisses ou autres types.
Cette intervention est sous la responsabilité d’un agent formé à cette technique
Le personnel concerné est l’ensemble du personnel de l’activité assainissement

2. DEROULEMENT

2.1 MATERIELS NECESSAIRES

2.2 PREPARATION DU CHANTIER

2.3 PREPARATION DE L’INTERVENANT

Porter les Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

2.4 INTERVENTION

Installation de la liaison de pompage.

Méthodologie :

Procéder si nécessaire à la dépose ou au démontage des éléments permettant l’accès plus facile pour le pompage.

Mettre en route la pompe d’aspiration en dépression de travail minimum à partir du panneau de commande ou de la télécommande à distance.

Procéder au pompage en veillant constamment au niveau de la citerne.

Nettoyer le contenant pompé (Bacs à graisse, pompe de relevage, fosse étanche…).

Remettre en place les éléments déposés ou démontés.

Laisser la zone de travail parfaitement propre.

Evacuer les dépôts et nettoyer le site (désinfection du site).

3. MAINTENANCE SECURITE ET ENVIRONNEMENT

Faire le vide au niveau des tuyaux.
Rinçage des tuyaux.
Ranger le matériel dans les zones prévues à cet effet.
Nettoyage du camion en général.

TRAVAILLER EN BINOME, AFIN DE PREVENIR D’EVENTUELS RIQUES LORS D’UNE MANIPULATION ET D’ASSURER UN SECOURS DE PREMIERE URGENCE

Et voici la procédure garante d’intervention de qualité pour les inspections vidéo :

1. OBJET ET DOMAINE D’APPLICATION

Le présent mode-opératoire a pour objet de définir notre méthodologie afin de réaliser une inspection vidéo.

Cette intervention est utilisées afin d’assurer une recherche d’éventuelles malfaçons, d’appartenance de réseaux, d’embranchements, de source de colmatage, de provenance de fute, mais aussi pour la détermination de l’état général d’un réseau.

Cette intervention est sous la responsabilité d’un agent formé à cette technique.

Le personnel concerné est l’ensemble du personnel de l’activité assainissement

2. DEROULEMENT

2.1 MATERIELS NECESSAIRES

2.2 PREPARATION DU CHANTIER

2.3 PREPARATION DE L’INTERVENANT

Porter les Equipements de Protection Individuelle (EPI) :

2.4 INTERVENTION

Repérer le ou les réseaux à inspecter / s’appuyer si les éléments sont disponibles des plans du réseau à inspecter.
Procéder si nécessaire au démontage des éléments permettant l’inspection.
Assurer la connexion des différents composants.
Positionner la caméra dans le réseau et initialiser le compteur à zéro.
Faire avancer la caméra.
Identifier au fur et à mesure les éventuelles anomalies sur le réseau et les enregistrer sur les fiches de relevé en précisant :

Enregistrer les séquences significatives à l’aide du magnétoscope ou du graveur CD.
Editer les photos en prenant soin de bien les identifier par une mention de situation et de type de défaut (à l’aide du clavier).

Une fois l’inspection de l’élément réalisée, procéder au remontage si nécessaire.

Une fois l’inspection de l’ensemble du réseau terminée :

Procéder si nécessaire au nettoyage du matériel et de la zone de travail.
Ranger le matériel.

Etablir le compte rendu d’inspection à partir de :

3. MAINTENANCE SECURITE ET ENVIRONNEMENT

Nettoyer la caméra et les différents équipements.
Ranger soigneusement le matériel.
Manipuler avec extrême vigilance les équipements.

Domaines d’intervention :

Nice, Aiglun, Amirat, Andon, Antibes, Ascros, Aspremont, Auribeau-sur-Siagne, Auron, Auvare, Bairols, Beaulieu-sur-Mer, Beausoleil, Belvédère, Bendejun, Berre-les-Alpes, Beuil, Bézaudun-les-Alpes, Biot, Blausasc, Bonson, Bouvon, Breil-sur-Roya, Briançonnet, Cabris, Cagnes-sur-Mer, Caille, Cannes, Cantaron, Cap-d’ail, Carros, Castagniers, Castellar, Castillon, Caussols, Châteauneuf-d’Entraunes, Cipières, Clans, Coaraze, Collongues, Colmars, Conségudes, Contes, Courmes, Coursegoules, Cuébris, Daluis, Drap, Duranus, Entraunes, Escragnolles, Èze, Falicon, Fontan, Gars, Gattières, Gilette, Gorbio, Gourdon, Grasse, Gréolières, Guillaumes, Ilonse, Isola, L’Escarène, La Bollène-Vésubie, La Brigue, La Colle-sur-Loup, La Croix-sur-Roudoule, La Gaude, La Penne, La Roque-en-Provence, La Roquette-sur-Siagne, La Roquette-sur-Var, La Tour, La Trinité, La Turbie, Lantosque, Le Bar-sur-Loup, Le Broc, Le Cannet, Le Mas, Le Rouret, Le tignet, Les Ferres, Les Mujouls, Levens, Lieuche, Lucéram, Malaussène, Mandelieu-la-Napoule, Marie, Massoins, Menton, Mouans-Sartoux, Mougins, Moulinet, Opio, Pégomas, Peille, Peillon, Péone, Peymeinade, Pierlas, Pierrefeu, Puget-Rostang, Puget-Théniers, Revest-les-Roches, Rigaud, Rimplas, Roquebillière, Roquebrune-Cap-Martin, Roquefort-les-Pins, Roquestéron, Roubion, Roure, Saint-André-de-la-Roche, Saint-AZntonin, Saint-Auban, Saint-Blaise, Saint-Cézaire-sur-Siagne, Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Étienne-de-Tinée, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Jeannet, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Léger, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Martin-d’Entraunes, Saint-Martin-du-Var, Saint-Paul-de-Vence, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Saint-Vallier-de-Thiey, Sainte-Agnès, Sallagriffon, Saorge, Sauze, Séranon, Sigale, Sospel, Spéracèdes, Tende, Théoule-sur-Mer, Thiéry, Toudon, Touët-del’Escarène, Touët-sur-Var, Tourette-du-Château, Tournefort, Tourrette-Levens, Tourrettes-sur-Loup, Utelle, Valberg, Valbonne, Valdeblore, Valderoure, Vallauris, Venanson, Vence, Villars-sur-Var, Villefranche-sur-Mer, Villeneuve-Loubet, Villeneuve-d’Entraunes